Begonia carolineifolia

 

Regel 1852

Mexique, Guatemala

Section Gireoudia

 

Découverte en 1852 au Mexique, cette superbe espèce à toujours connu un franc succès parmi les amateurs et les collectionneurs grâce à son port particulier et son feuillage qui évoque plus un scheffléra qu’un bégonia.

 

Aspect

Les rhizomes sont érigés, très succulents et à développement spectaculaire aux formes plus ou moins tourmentées. Les feuilles sont larges et composées de cinq folioles vert brillant. Belle floraison rose porcelaine en fin d’hiver.

 

Culture

Les plus beaux spécimens s’obtiennent en serre ou en véranda. La réussite en intérieur est sous réserve de quelques précautions et d’un peu de place, la plante occupant un espace important. Ce bégonia demande une exposition très éclairée avec quelques heures de soleil non brulant par jour ainsi qu’une température de 18-20°C toute l’année. En dessous, on s’expose à un ralentissement de la croissance, avec parfois un repos marqué avec chute des feuilles ; La conservation est alors difficile. Les arrosages doivent être réguliers, sans excès. Il faut apporter des engrais organiques au début du printemps et pendant l’été. Cette espèce est peu sensible à l’oïdium.

 

Multiplication

Plusieurs techniques permettent la multiplication de cette espèce comme le semis, la bouture de rhizome feuillé ou encore la bouture de feuille avec pétiole ; la meilleure époque étant le printemps et au tout début de l’été. Rempoter les jeunes pieds dans un substrat riche et poreux.

 

Photos