Begonia rajah

Ridley 1894
Malaisie
Section Reichenheima

 

Ce magnifique bégonia, connu et cultivé depuis longtemps, fut collecté en Malaisie et introduit au jardin botanique de Singapour en 1892. Pratiquement disparu par destruction de son biotope (il est endémique de la Péninsule Malaise : Trengganu et Johore), il fut redécouvert par R. Kiew en 1989. Il est considéré comme plante menacée mais est heureusement largement cultivé. Son nom vient du sanskrit  « raja » qui signifie « roi ».

 

Aspect

Petit bégonia rhizomateux et rampant. Le limbe est vert bronze à brun pourpre, plus ou moins gaufré, avec les nervures soulignées de vert clair. Il est glabre, à bord finement denté et cilié, circulaire et acuminé. L’inflorescence est axillaire et bisexuée. Les fleurs mâles sont blanches et roses avec 4 tépales. Les fleurs femelles sont roses et à 3 tépales. Le fruit possède trois ailes égales.

 

Culture

Plante de terrarium qui apprécie une forte hygrométrie (car il pousse sur des rochers le long des ruisseaux) mais des températures peu élevées, de l’ordre de 20°C. Dans un grand terrarium, les feuilles anciennes tombent et s’enracinent spontanément. Il est assez facile d’obtenir des graines en culture.

 

Multiplication

Le bouturage est facile à l’étouffée et le semis de graines fraiches est aussi simple à réaliser.

 

Publications

Pour ceux qui souhaitent en connaitre un peu plus sur cette espèce, voici deux articles en anglais. Le premier est tiré du Gardener’s Chronicle de 1894 qui relate la présentation de cette espèce qui gagna un prix décerné par la Royal Horticultural Society. Vous pouvez visionner le second en cliquant ici, c’est un article de l’American Begonia Society.

 

Photos