Begonia peltata

 

Otto & Dietrich 1841
Mexique, Guatemala
Section Gireoudia

 

Cette espèce mexicaine fut décrite pour la première fois par OTTO et DIETRICH en  février 1841. En mai de la même année, LINDLEY le découvrait également et le baptisait Begonia incana. Cela explique les nombreuses erreurs d’étiquetage dans les collections mais les règles de la nomenclature donnent la priorité à la première publication. Le nom latin valide est donc Begonia peltata.

 

Description

Bégonia buissonnant ou bégonia à tige forte, les avis sont partagés…Dans des conditions optimales de culture, il peut atteindre 75 à 100cm de haut. C’est exceptionnel et rare en appartement. Les tiges sont érigées, épaisses, lignifiées à la base et sont couvertes d’un épais duvet blanc grisâtre. Les feuilles peltées sont épaisses, grises et duveteuses. Les hampes florales sont hautes et présentent des petites fleurs blanches apparaissant au printemps.

 

Culture

Elle suppose des conditions particulières. Il exige une luminosité très importante ; il supporte même le soleil particulièrement en hiver. Les arrosages doivent être très parcimonieux et il ne faut pas de pot trop grand qui accentuerait les risques de pourriture. En fait, cette espèce nécessite une culture assez proche de celle des plantes succulentes.

 

Multiplication

Très délicate et longue. Bouture de tête au printemps ou au début de l’été. Substrat très léger, peu d’humidité et beaucoup de patience : des semaines, voire des mois s’écoulent avant l’apparition des premières racines.

 

Photos