un peu de botanique : 3 / les feuilles

 

Caractères des feuilles déterminants pour l’appartenance d’un Begonia à une section

1. disposition

feuilles alternes : c’est le cas le plus fréquent dans le genre Begonia

B. foliosa Kunth / section Lepsia / Colombie, Vénézuela, Equateur : feuilles alternes

feuilles opposées : c’est beaucoup plus rare dans le genre Begonia

B. sibthorpioides Ridley / section Heeringia / Malaisie – Thaïlande : les feuilles supérieures de ce Begonia sont opposées

feuilles distiques et proches les unes des autres : disposées sur deux rangées verticales dans le même plan ; ce caractère se rencontre le plus souvent sur des plantes rampantes

B. thelmae L.B. Smith & D.C. Wasshausen / section undéterminée / Brésil : feuilles distiques

feuilles verticillées : insérées au même niveau, en cercle, sur un même plan horizontal : se rencontrent sur les plantes acaules (sans tige)

B. adenopoda Lemaire / section Lauchea / Myanmar : plante à feuilles verticillées

2. nombre

1 ou 2 feuilles

B. sambiranensis Humbert / section Quadrilobaria / Madagascar : plante unifoliée

plus de 2 feuilles : la plupart des bégonias

B. minutifolia N. Hallé / section Filicibegonia / Gabon (endémique) : nombreuses feuilles

3. position par rapport au pétiole

feuilles droites : quand la nervure principale est exactement dans le prolongement du pétiole

B. molleri Warburg / section Tetraphila / Sao Tomé : feuille droite, la nervure principale est dans le prolongement du pétiole

feuilles obliques : quand la nervure principale fait un angle d’environ 45° avec le pétiole

B. sinuata Wallich / section Parvibegonia / Malaisie : feuille oblique, le pétiole fait un angle de 45° avec la nervure principale
B. horticola Irmscher / section Tetraphila / Afrique centrale : feuille oblique, le pétiole fait un angle de 45° avec la nervure principale

feuilles transverses : quand la nervure principale fait angle droit ou presque avec le pétiole

B. formosana Masamune / section Platycentrum / Taïwan : feuille transverse, le pétiole est perpendiculaire au limbe

4. symétrie

limbe symétrique : se rencontre rarement dans le genre Begonia

B. horticola Irmscher / section Tetraphila / Congo – Zaïre – Ouganda : limbe presque symétrique

limbe asymétrique : c’est le cas le plus courant

B. silletensis CB Clarke subsp. mengyangensis Tebbitt / section Sphenanthera / Chine : limbe fortement asymétrique

5. peltée ou non

feuille peltée : le pétiole est inséré dans le limbe

B. microsperma Warburg / section Loasibegonia / Cameroun : feuille peltée

feuille non peltée : le pétiole est inséré au bord du limbe

B. garagarana C de Candolle / section Gireoudia / Panama: feuille non peltée

6. divisions

feuille simple ou entière : la feuille ne comporte aucune division

B. mariannensis  Wasshausen & Mc Clellan / section Knesebeckia / Antilles (Trinidad) / feuille entière

feuille palmatilobée : elle est découpée en lobes (divisions ne dépassant pas la moitié du limbe) de manière radiale (les lobes sont disposés comme les doigts d’une main)

B. Chine sp. / section Diploclinium / Chine : feuilles palmatilobées

feuille palmatifide : même chose mais les divisions s’étendent jusqu’à la moitié du limbe / caractère rare dans le genre Begonia

B. antsiranensis Aymonin & Bosser / section Quadrilobaria / Madagascar (endémique) : limbe palmatifide

feuille palmatiséquée : les divisions s’étendent presque jusqu’à la base du limbe

B. diadema Linden / section Platycentrum / Malaisie – Bornéo : feuille palmatiséquée
B. mananjebensis Humbert / section Quadrilobaria / Madagascar : feuille palmatiséquée
B. pedatifida Léveillé / section Platycentrum / Chine : feuille palmatiséquée

feuille pinnatifide : non palmée mais pennée (les folioles disposés comme les barbes d’une plume, de part et d’autre du rachis), les divisions n’atteignent pas la nervure centrale.

B. aspleniifolia Hooker f. / section Filicibegonia / endémique du Gabon : limbe pinnatiséqué : pinnatifide, les divisions dépassant la moitié du limbe

feuille bipinnatifide ou encore plus divisée : quand les divisions pinnatifides sont elles-mêmes pinnatifides

B. bipinnatifida JJ Smith / section Petermannia / Nouvelle Guinée : feuille bipinnatifide

feuille composée : le limbe est partagé en plusieurs folioles ayant chacun un pétiole ; caractère rare dans le genre Begonia

B. hemsleyana J.D. Hooler / section Platycentrum / Chine : feuille palmatée composée

feuille filiforme : le limbe est segmentaire

B. sp. Madagascar / section Erminea / endémique de Madagascar : feuille filiforme en segments 2 fois divisés

7. nervures

nervures palmées : disposées comme les doigts d’une main

B. sericoneura Liebmann / section Gireoudia / Amérique centrale : nervures palmées
B. beccarii Warburg / section Diploclinium / Malaisie (Bornéo : Sarawak) : nervures palmées

nervures palmées-pennées : les premières nervures sont palmées et les suivantes pennées sur la nervure principale

B. humilis Dryander / section Doratometra / Des Antilles au Pérou et Brésil : nervures palmées-pennées

nervures pennées : les nervures sont disposées comme les barbes d’une plume

B. auriculata JD Hooker / section Filicibegonia / Gabon : nervures pennées
B. ulmifolia Willdenow / section Donaldia / Plateau guyanais : nervures pennées

8. indument : caractères non visibles à l’œil nu

• présence sur les feuilles, d’ « écailles » plus ou moins circulaires ou en forme d’étoiles appelées trichomes : plantes des sections Baccabegonia, Squamibegonia et Tetraphila et quelques espèces de la section Loasibegonia

• présence de « poils » en forme d’étoiles : sur quelques espèces asiatiques et sud-américaines des sections Knesebeckia et Pritzelia

Caractères non déterminants pour l’appartenance à une section :

1. pétiole

sans pétiole : feuilles sessiles

B. polygonoides JD Hooker / section Tetraphila / Afrique tropicale : feuilles presque sessiles

• glabre ou poilu :

B. picturata Y. Liu, S-M Ku & Ch-I Peng / section Coelocentrum / Chine (Guangxi) : petiole densément poilu
B. roxburghii A. de Candolle / section Sphenanthera / Inde – Myanmar : pétiole glabre

2. forme du limbe

cordé : en forme de cœur

B. aliceclarckiae Ziesenhenne / section Weibachia / Mexique : limbe cordé

auriculé : présente une « oreillette » du côté le plus large du limbe et à sa base

Gabon sp. nov / limbe asymétrique, avec d’un côté de la base, une oreillette bien formée, cordée de l’autre

obtus à la base ou à l’apex : arrondi au sommet ou à la base

B. kisuluana Büttner / section Tetraphila / du Nigéria à l’Angola : feuilles obtuses à l’apex

lancéolé : en forme de lance (la partie la plus large à la base)

B. henrilaportei Scherberich & Duruisseau / section Quadrilobaria / Madagascar : limbe linéaire-lancéolé, presque symétrique, nervures pennées, incisé.
B. komoensis Irmscher / section Tetraphila / Afrique équatoriale : limbe lancéolé

base cunéiforme : en forme de coin ou de triangle

B. maynensis A de Candolle / section Knesebeckia / Equateur – Pérou : limbe lancéolé à base cunéiforme

circulaire ou subcirculaire :

B. atroglandulosa  Sosef / section Loasibegonia / endémique du Gabon : limbe pratiquement circulaire

falciforme : en forme de faucille

B. poculifera JD Hooker / section Squamibegonia / Afrique tropicale : limbe falciforme

3. aspect du limbe

glabre : limbe lisse, sans poil

B. loranthoides var. loranthoides JD Hooker  / section Tetraphila / Afrique équatoriale : dessus du limbe glabre et lisse

pubescent ou hirsute : limbe avec des poils serrés ou éparses, courts ou longs, en forme d’épines (spiculiformes ou spiculés) , diversement colorés

B. sizemoreae R. Kiew / section Platycentrum / Vietnam : dessus du limbe avec de grands poils blancs
B. limprichtii Irmscher / section Platycentrum / Chine : limbe avec poils

bullé : surface boursouflée

B. susaniae Sosef / section Scutobegonia / Cameroun – Gabon : limbe bullé, chaque “bulle” portant un poil spiculiforme
B. bullatifolia Kollmann / section Knesebeckia / Brésil Espirito Santo) : limbe bullé, sans poils

4. marge :

entière : la marge ne présente aucune incision

B. erectocaulis Sosef / section Scutobegonia / Gabon : marge entière

dentée : marge découpée de dents plus ou moins grandes et plus ou moins régulières ; elle est dite serratée si elle est finement dentée

B. augustinei Hemsley / section Platycentrum / Chine : marge serratée avec une dent plus longue à l’arrivée des nervures sur la marge

crénelée : marge bordée de dents arrondies

B. furfuracea JD Hooker / section Tetraphila / Cameroun – Bioko : feuille à marge crénelée

ciliée : marge possédant des poils plus ou moins longs

B. jingxiensis D. Fang & Y.G. Wei var. mashanica / section Diploclinium / Chine (Guangxi) : marge ciliée

 

Bibliographie :

  • The sections of Begonia / J. Doorenbos – M.S.M. Sosef – J.J.F.E. de Wilde
  • Begonias of Peninsular Malaysia / Ruth Kiew
  • BEGONIACEAE, Edition 2 / Part I : Annotated Species List / Jack Golding